Mise entre parenthèses…

Bon, et bien ce qui ne doit jamais arriver à un pianiste… est arrivé. Chers amis, je me suis cassé la main hier ! J’allais ajouter “bêtement”, mais on ne se casse que très rarement la main intelligemment… Rassurez-vous, les médecins m’assurent que tout rentrera dans l’ordre d’ici deux semaines environ. Ceci m’oblige cependant à annuler quelques dates, et en particulier ma participation au prochain festival d’Avoriaz, ainsi que le concert prévu à New York le 14 avril prochain, qui devait se faire avec Jacques Schwarz-Bart. J’en suis désolé. J’espère vous donner de mes bonnes nouvelles très prochainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *